Modéliser les services Business

Avec l’Architecture d’Entreprise, les entreprises doivent faire face à deux types de questions:

  • Le domaine des solutions, qui traite des architectures techniques, des Enterprise Service Bus (ESB), des invocations de services, du stockage, de la sécurité, des SLA, …
  • Le domaine du problème, qui soulève de nouvelles questions: la stratégie numérique, la stratégie SOA, les services de haut niveau, les liens entre les processus métier et les services Business, la contribution des systèmes d’information à la valeur, …

Avec SOA et les services Web on peut réutiliser un service, inter-opérer avec les applications existantes, publier de nouveaux services.

Mais, au niveau majeur, pour les services Business, comment pouvons-nous être sûrs de concevoir le bon ensemble de services? La vision existante, où le domaine de problème est divisé en zones, comme une ville est divisée en quartiers, est-elle suffisante? Est-ce qu’une telle vision anticipe les évolutions stratégiques ? Le risque est de définir les services de manière obsolète, avec un mauvais contenu et un périmètre erroné. La définition de l’ensemble des principaux services Business de haut niveau doit être soignée, pour permettre une grande souplesse, et investir sur un actif stable.

La question est : sur quelles bases peut-on concevoir les services Business ?

La réponse habituelle est de déclarer que cette architecture d’entreprise doit être alignée avec la stratégie d’entreprise. Une autre solution consiste à supposer que l’architecture de services permet de la souplesse.

Mais il est impossible d’anticiper une souplesse pour toute évolution, pour s’aligner avec chaque nouvelle stratégie : En fait, toute architecture est un mélange de rigidité et de flexibilité.

Les meilleures pratiques mentionnées par les «gourous», sont basées sur des méthodes classiques, et ne créent pas vraiment un alignement stratégique durable et une partition ad hoc des principaux services Business.

La méthodologie Trame Business répond à cette problématique. Elle a été conçue pour définir les bases durables et stables des activités Business. L’objectif est de désynchroniser les cycles Business et les cycles informatiques, et d’identifier les tendances à longue portée qui ne sont pas modifiées par les évolutions stratégiques, de fusion et d’acquisition, de capture de valeur, partenariat, sous-traitance, multi-canal, …

Par ailleurs, la Trame Business définit les fondements des processus et de l’architecture des systèmes d’information.

L’Architecture d’Entreprise, ainsi que le BPM et Architecture Orientée Services, offrent une grande variété de concepts, d’approches et d’ingénieries. Cependant, nous devons, plus que jamais, avoir une conception logique des activités Business, au sein de l’écosystème où agit chaque entreprise, des mécanismes de création de valeur, dans une vision indépendante des organisations en silos, des solutions de gestion, d’informatique et d’architecture de processus.

La Trame Business définit des règles pour la conception de services de haut niveau pour atteindre l’efficacité maximale, l’optimisation des processus et la performance IT.