Projet Flexible

Le Projet Flexible est une démarche de projet SI qui vise à en réduire les risques, améliorer le ROI, en utilisant tous les concepts dégagés par l’Architecture Flexible.

Le principe de Projet Flexible a été introduit en juin 2016, par l’article « Le Projet Flexible : la fin des grands projets SI risqués« .

Le Projet Flexible met en pratique les principes dégagés par l’analyse du retour sur investissement des projets d’infrastructure.

Le Projet Flexible vise à organiser une mutation progressive du patrimoine SI, asservie aux opportunités du Business, et aux contraintes de conduite du changement.

L’Architecture Flexible utilise des composants typiques (« figures de style » : Data Hub, Puits, MDM), à mettre en oeuvre dans la cible d’Architecture. Le Projet Flexible crée ces figures de style en avance de phase, et les adapte pour faciliter le cheminement lors du projet, et éviter les « effets cliquet ».

Le Projet Flexible est constitué de phases de développement applicatifs et d’intégration autour des Data Hub. Les Puits de données permettent d’organiser la coexistence lors des migrations douces (« scènes types » de couveuse, nécrose), et assurer la continuité du service. La concrétisation de ces composants est opportuniste, pour faciliter la transformation du patrimoine SI, et une mutation douce sans Big-Bang.

Le Projet Flexible n’exige pas que ces composants perdurent dans la cible d’architecture :

  • le retour arrière doit toujours être possible, lors des scènes de « bascule » douce,
  • un Data Hub doit pouvoir être « démonté » une fois sa mission accomplie,
  • au cours du cheminement le ou les Data Hub doivent pouvoir être reconfigurés, en fonction des difficultés apparues, ou des changements de priorité.

Le Projet Flexible a un impact fort sur :

  • les délais, en accélérant la visibilité de premiers résultats pour les apports de valeur les plus importants (priorisation sur la valeur et non sur le SI)
  • les coûts, en diminuant la complexité des travaux d’intégration (le Data Hub fournissant, par ses fonctions génériques, des services qui évitent la combinatoire des cas d’intégration)
  • les risques